CommuniquéNewsPresse

The “DOM”ination

Ce mercredi 16 mars, Union retrouvait la Riveraine après son voyage au Tessin pour affronter le BBC Monthey-Chablais. Les Neuchâtelois l’emportent non sans peine 67-55 face aux Valaisans.

L’effectif réduit du banc de Mitar Trivunovic a d’abord galéré face à celui de Patrick Pembele et sa nouvelle acquisition, Kevin Langford à la place d’Aminenye Lakoju. En effet, les joueurs d’Union jouent une première mi-temps en deçà du niveau qu’on leur connaît : beaucoup de déchets, et une pauvre adresse au tir. De l’autre côté, Monthey déroule un bon basket et obtient beaucoup d’opportunités à la ligne des lancers-francs (Dixson et Hayes en ont profités) . Le tableau des scores affiche un déficit de 7 points pour les résidents de la Riveraine.

La réponse est arrivée en deuxième mi-temps, qui s’est avéré être à l’opposé de la première moitié du match. Cette fois, Union domine, porté par une performance XXL de la part du “nouvel ancien joueur” de l’équipe, Dominic Morris. Entre tir du parking et jeu au poste, Morris en a mangé du sanglier hier soir. De plus, Selim retrouve un peu de son efficacité offensive (après une première mi-temps “éteinte”), notre Capitaine a démontré une création de jeu des plus impressionnantes, avec 8 passes décisives au compteur, et la peinture était sécurisé grâce à un super boulot de la part d’Anabir et Giddens. Tout a commencé à pointer dans la bonne direction pour les Neuchâtelois qui ont déroulé tout leur savoir faire pour clôturer la rencontre avec un avantage de +12. Malgré le peu de spectateurs, la Riveraine s’est fait entendre pour déclencher des runs importants chez les joueurs. Morris a également reçu les éloges du public à la fin du match, après son énorme match : 22 pts, 10/14 au tir, dont 2/3 à 3 pts.

Maintenant, la récupération est importante pour faire face au Big Boss de la SBL ce samedi 19 mars : les Olympiens de Fribourg nous attendent à Saint-Léonard de pied ferme. Après la défaite en PB Swiss Cup il y a de ça un mois, l’équipe de Mitar Trivunovic ira les chercher avec l’agressivité qu’on leur connaît.

Let’s go Union

Lire l’article RTN